Left Analysis

mercredi 29 juin 2016

France: Les Français partagés sur un «Frexit», mais favorables à un référendum.

Selon deux sondages ( Opinionway pour Public Sénat) et (TNS Sofres pour Le Figaro, RTL, LCI), une majorité de Français serait favorable à un référendum sur la sortie du pays de l'Union européenne. 

Le premier institut indique une courte majorité en faveur du référendum (52%), et du maintien de la France dans l'UE ( 53%).
31 % voteraient pour la sortie de l'institution supranationale, 16 % sont indécis.

Sans surprise, c'est au sein des catégories populaires que l'euroscepticisme reste plus fort:  42% pour le maintien , 39% pour la sortie. 

Dans la seconde étude, 55% des Français opteraient pour qu'il y ait davantage d'autonomie pour les nations vis-à-vis de l'Union européenne. 
45% des personnes interrogées seraient favorables à un référendum, 44% donneraient un avis inverse.
45% valideraient également  le maintien dans l'Union, 33% choisiraient la sortie et 22% montreraient une indécision. 

Chez les ouvriers et les employés, l'euroscepticisme reste là aussi plus fort:  42% pour la sortie , 32% pour le maintien. 


Sources: Opinionway / TNS Sofres.

jeudi 9 juin 2016

Europe: L'euroscepticisme triomphe dans l'Union européenne.

Selon une enquête du Pew Research Center dans plusieurs pays, le rejet de l'Europe ne cesse de grimper. Et il est plus fort en France qu'au Royaume-Uni.

Parce que les Britanniques votent le 23 juin sur une éventuelle sortie de l’Union, le "Brexit", vous pourriez en déduire que c’est le peuple le moins réceptif à l’idée européenne. Détrompez-vous. Une nouvelle enquête d’opinion menée par le PewResearch Center dans dix pays européens montre que l’euroscepticisme n’est pas l’apanage des Anglais. Et qu’il est en train de grimper un peu partout, surtout chez les citoyens les plus âgés.

Lorsque Pew demande aux sondés s’ils sont favorables ou non à l’Union européenne, ce sont les Grecs qui sont les plus sévères dans leurs réponses, mais ils ont certes quelques raisons d’être agacés : 71% ont une opinion défavorable à l'UE. La France arrive juste derrière la Grèce : 61% d'opinions défavorables. En revanche, surprise, le Royaume-Uni, avec 48% d’opinions défavorables, est au même niveau que l’Allemagne ou l’Espagne. Parmi les 10 peuples sondés, les plus "pro-européens" sont les Polonais : 72% ont des opinions favorables à l’UE, seulement 22% des opinions défavorables. 

jeudi 2 juin 2016

France: Présidentielle 2017. Le Parti communiste lance une grande consultation citoyenne dans le pays pour débloquer la situation.

Durant plusieurs mois, le Parti communiste s'investi pour une grande campagne de consultation citoyenne dans le pays, afin de débloquer la situation.
Le questionnaire a pour objectif de toucher à minima 500 000 personnes.
Si certains points sont flous, notamment sur les questions européennes et internationales, pas assez approfondis sur nombre de sujets .. des espaces libres sont mis à disposition, afin d'avoir la possibilité de rajouter, ou modifier des demandes et aspirations.
Les résultats de la consultation seront publiés entre le 9 et le 11 septembre 2016, lors de la fête de l'Humanité.